Découvrons un Bootcamp : Le Wagon

Les Bootcamps, j’en ai déjà pas mal parlé.

Tu peux revoir cette vidéo ou celle-ci.

Pour résumer, ils te permettent en 2 ou 3 mois d’apprendre le code très rapidement de manière intensive. Et pas de doute, en quelques années, c’est devenu une super alternative aux écoles d’ingénieurs et aux parcours universitaires.

Aujourd’hui c’est pour moi la meilleure façon d’apprendre à coder si on décide de se former en présentiel. C’est rapide et efficace ! Devenir un développeur de qualité en moins de 3 mois, il y a de quoi faire rêver !

Alors j’ai décidé de mener ma propre enquête et d’aller à la rencontre de l’un d’eux : Le Wagon.

Bootcamp Le Wagon

Et c’est Rébecca Menat, la CMO du Wagon, qui m’a servi de guide dans les coulisses.

Mon objectif ? Te montrer à quoi ça ressemble concrètement. Qui peut y aller ? Qu’est-ce qu’on y fait réellement ? A quoi ressemble une journée type d’un étudiant du Wagon ? Et puis surtout, est-ce qu’il tient sa promesse de te transformer en développeur de qualité ?

Alors attention, le train va démarrer… Enquête au coeur du Bootcamp Le Wagon, c’est parti !

Pour qui ?

Bootcamp Le Wagon à Lille
Le Wagon à Lille

Petite précision avant de commencer, je ne vais parler ici que spécifiquement du Wagon. Chaque Bootcamp a son programme et ses particularités même si leur fonctionnement général est plus ou moins le même.

Alors qui peut monter à bord du Wagon ? Je dirais quasiment tout le monde. Enfin tous ceux qui veulent devenir des bons en code.

En principe, il n’y a pas besoin de pré requis puisque le programme démarre de la base. Encore une fois, attention, ce n’est pas le cas de tous les Bootcamps. Mais le Wagon, lui, ouvre ses portes à tous, y compris les débutants.

Mon avis est qu’il vaut mieux y aller tout de même avec quelques petites notions de code. Maîtriser déjà un peu HTML, CSS et JavaScript me semble important. Le programme est tellement intensif que tu auras peu de temps pour tout assimiler. Donc mets toutes les chances de ton côté et prépare-toi avant même de commencer !

Tes options à la sortie du Wagon

Quelles sont tes options à la sortie du Wagon ?
Tu peux te faire embaucher comme Développeur ou même comme Product Manager (pour info, le Product Manager est quelqu’un qui se situe à mi-chemin entre le marketing et le développement).

Sinon quand tu sors du Wagon : tu peux aussi choisir de lancer ta start-up ou encore de travailler comme freelance dans le développement web.

Où ?

Il existe 30 campus partout dans le monde.

En France, il y en a à Paris bien sûr mais aussi à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille et Nantes.

Et à l’international, il y a aussi énormément d’options comme Casablanca au Maroc, Lausanne en Suisse ou Montréal au Canada.

Combien de temps ?

Le Bootcamp au Wagon dure 9 semaines et compte pas moins de 450h de cours. Autrement dit, ce sont 9 semaines de ta vie exclusivement réservées au Wagon et où tu ne fais rien d’autre que coder.

Quel est le programme ?

Programme du Wagon

Le programme du Wagon a clairement l’ambition de former des développeurs Full-Stack, autrement dit des développeurs web complets qui sauront à la fois gérer le back-end et le front-end. D’après ce que j’ai pu voir, c’est l’un des Bootcamps qui a le programme le plus large et le plus complet.

Voyons ce programme un peu plus en détail.

Il est découpé en 4 parties :

  1. Le travail préparatoire
    En plus des généralités sur le web ou le fonctionnement d’une start-up, c’est là que seront revus (rapidement) le HTML, le CSS et le JavaScript.
  2. Les fondamentaux
    Cette partie a pour objectif d’apprendre à programmer. Le langage choisi est Ruby.
    Algorithmes, structures de données, programmation orientée objets avec les classes et les objets, bases de données. Tout est passé en revue pour te donner des bonnes bases en programmation.
  3. Développement web
    Après la programmation pure, on passe à un autre gros morceau avec les spécificités du développement web. A commencer par l’expérience utilisateur avec les grands principes UX et UI.
    Retour également au HTML et CSS mais plus en profondeur puisque le programme aborde entre autres Flexbox et CSS grid ainsi que tout ce qui permet de faire un design responsif avec les media queries et Bootstrap.
    Et on parle à nouveau de JavaScript dans sa forme la plus moderne avec ES6.
    Ensuite, on apprend Ruby on Rails, ce framework va permettre de connecter toutes ces nouvelles connaissances et de développer des applications web complètes.Et enfin, pour clore cette partie, on passe à la pratique : On se met en équipe et on a 5 jours pour arriver à créer un clone de Airbnb !
  4. Projets finaux
    Les 2 dernières semaines du Bootcamp sont consacrées aux projets finaux.Comment ça marche ?
    Les étudiants se répartissent en petits groupes et construisent un projet de A à Z, du back-end à l’interface utilisateur. C’est le moment d’utiliser tout ce que tu as appris pendant les 2 derniers mois et de les réinvestir dans des projets concrets. Occasion de se retrouver plongés en situation réelle à la différence que les enseignants sont toujours là pour t’encadrer et te conseiller.

A l’arrivée, le Wagon se termine avec une journée spéciale appelée Demo Day où chaque groupe vient présenter son projet.

Une journée au Wagon

Une journée au Wagon

A quoi ressemble une journée type au Bootcamp ?

Pour te faire une idée, voici l’emploi du temps :

9h – 10h30 —> Cours et questions
10h30 – 16h30 —> les Challenges du code : pleins de défis à résoudre
16h30 – 17h30 —> Yoga, histoire de te détendre un peu ton cerveau !
17h30 – 19h —> Live code : retour sur les challenges
19h00 – 20h30 —> Talks et ateliers avec des entrepreneurs qui viennent raconter leurs parcours

Et alors après le Wagon ?

Déjà, les Alumni du Wagon (ça veut dire ceux qui ont terminé le Wagon) gardent un accès à vie à la plateforme éducative du Bootcamp. Du coup, ils peuvent profiter des dernières mises à jour, ce qui est particulièrement important dans le domaine du développement web.

Et puis la communauté des anciens du Wagon est bien active y compris à l’international, ce qui peut être très utile pour te construire un super réseau. Il y a une chaine Slack Alumni qui permet d’échanger de bonnes pratiques, des conseils, des offres d’emploi.

Concrètement et d’après ce que j’ai pu voir, après leur passage au Wagon, les Alumni parviennent tous à remplir leurs objectifs, que ce soit de se faire embaucher dans les 3 mois qui suivent, de créer leur start-up ou de se lancer en freelance.

Les témoignages des anciens du Wagon

temoignages des étudiants du Wagon

Tous les témoignages que j’ai pu entendre ont mis l’accent sur la qualité des professeurs, tant sur le contenu des cours que sur leur écoute et leur soutien.

Et vu le grand nombre de projets effectués au Bootcamp, c’est important d’être bien soutenu !

Et puis, j’ai été surpris de voir combien d’étudiants avaient créé des liens forts entre eux, leur permettant même pour mal d’entre eux de monter leur start-up ensemble à la sortie.

Postuler au Wagon ?

Voilà, c’est la fin de mon enquête sur ce Bootcamp et je dois dire qu’il m’a fait une excellente impression.

Voici les points qui ont particulièrement retenu mon attention :

  • Le contenu très riche du programme permettant réellement de viser à la sortie un profil Full-Stack
  • La qualité des professeurs et c’est indispensable pour avoir le moyen de ses ambitions
  • L’état d’esprit complètement tourné vers la création de produits web et la gestion de projets dans leur ensemble ainsi que le travail en équipe. Ça correspond bien à ce qu’attendent les recruteurs à la sortie. Donc un très bon point pour eux
  • Encourage l’entrepreneuriat : Beaucoup d’étudiants ont lancé leur startup après le Wagon, très souvent en association avec des personnes rencontrées au bootcamp.
  • Une communauté active et des liens forts entre les étudiants

Il faut que tu saches que le Wagon est présent dans 20 pays et dans un total de 30 villes à travers le monde.

Si tu veux postuler en France, je te mets les liens directs pour les villes de Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille et Nantes juste en dessous.

Et si tu veux postuler à l’international :  je te mets aussi les liens pour Casablanca au Maroc, Lausanne en Suisse ou Montréal au Canada.

Je précise qu’il s’agit de liens affiliés (c’est-à-dire que je touche une petite commission pour chaque inscription qui sera faite via ces liens).

En France :

A l’international :

Pour toi c’est exactement le même prix et moi ça m’aidera donc je te remercie d’avance si tu peux les utiliser pour soutenir mon travail et que je puisse continuer à te proposer d’autres vidéos dans ce genre et même obtenir pas mal d’avantages pour toi.

D’ailleurs, je ne sais pas si tu sais, mais en parallèle de son Bootcamp, le Wagon propose des formations en ligne sur son site du Wagon OnDemand.

Et j’ai une petite, voire une grosse surprise pour toi, en particulier si tu t’intéresses à Ruby. On a vu tout à l’heure que dans la partie centrale du programme du Bootcamp, il y avait le framework Ruby on Rails.

Et bien si tu viens de ma part, tu pourras obtenir la formation Ruby on Rails à 49€ au lieu de 199€. C’est-à-dire, une réduction de 150€ !!!

Formation Ruby on Rails: https://ondemand.lewagon.com/johncodeur

Alors sur ça je ne touche rien du tout : c’est juste un des avantages que j’ai réussi à obtenir pour mes étudiants et j’espère en avoir d’autres encore par la suite.

Voilà donc c’est la fin de cette vidéo !

Que penses-tu de ce Bootcamp d’après tout ce que tu as pu en voir dans cette vidéo ? Cette façon d’apprendre le code te tente ? N’hésite pas à me donner ton avis dans les commentaires juste en dessous !

5 COMMENTAIRES

  1. J’imagine que c’est un excellent aventure les 3 mois qu’on passe dans le wagon. Autant Impressionnant qu’attirant. Seulement une petite precision sur le cout de la formation: est ce que c’est tout simplement un prix à payer en un seul de la meme façon qu’on achete les formations en ligne ou le paiement est different